Accueil | Bouche 101 | Maladies | Maladies des gencives
Votre sourire passe-t-il le test?

Votre dentiste saura vous le dire.

Pour prévenir l’apparition des maladies des gencives, demandez à votre dentiste de passer un test de dépistage parodontal.

Image de gencives

Outil Le dépistage parodontal est une méthode rapide et efficace pour évaluer l'état des gencives et diagnostiquer les maladies parodontales. Fait à un stade précoce, il simplifie les soins requis et permet d'éviter la perte des dents.

Le test de dépistage parodontal

Le test de dépistage parodontal se fait lors de l'examen buccodentaire à l'aide d'un instrument spécial qui mesure la profondeur de l’espace entre les dents et la gencive. Lorsque la gencive est en santé, la mesure est peu élevée. Si le dépistage indique un problème, un examen plus détaillé est nécessaire. Les résultats du test sont pris en note et conservés comme point de référence pour les examens ultérieurs.

Un diagnostic précoce peut
faire toute la différence!

Le traitement

Le dentiste peut diagnostiquer et traiter les maladies parodontales dès leur apparition. Au besoin, il pourra orienter les cas intermédiaires et avancés vers un parodontiste, le spécialiste du traitement des maladies parodontales.

Le traitement parodontal vise à rétablir la santé des gencives. Il nécessite habituellement un détartrage, soit l'enlèvement de la plaque dentaire et du tartre accumulés sur les dents, ou un aplanissement des racines, une technique visant à rendre lisse la racine des dents, une fois les débris enlevés.

Certains cas plus avancés peuvent nécessiter un traitement chirurgical. Les maladies parodontales ne peuvent pas être traitées ni guéries par des rince-bouches ni par des solutions antibactériennes.

En savoir plus

Voir moins

Svg Vector Icons : http://www.onlinewebfonts.com/icon

Les maladies des gencives

Outre la carie, les maladies des gencives, ou maladies parodontales, constituent le principal problème buccodentaire chez les adultes. Il s'agit d'une inflammation des gencives causée par l'accumulation de plaque dentaire et de tartre.

Ces maladies peuvent affecter l'os qui soutient la dentition et éventuellement mener à la perte des dents. La gingivite, ou inflammation des gencives, représente le stade initial de la maladie et n'affecte que les gencives. Lorsque l'inflammation se propage et atteint l'os, la maladie progresse à un stade plus avancé et se transforme en parodontite, qui consiste en une inflammation des tissus de support, y compris les gencives et l'os.

Les maladies parodontales sont causées par la plaque dentaire. Avec le temps, la plaque se calcifie et se transforme en tartre, une substance granuleuse et dure qui ne peut plus être enlevée par une brosse à dents ou la soie dentaire, mais qui requiert un détartrage chez le dentiste.

Cette plaque est nocive, puisqu'elle engendre une réaction inflammatoire des tissus. C'est alors que débutent les problèmes parodontaux. Si la maladie progresse sans être traitée, les conséquences peuvent être néfastes et mener à la perte d'une ou de plusieurs dents ainsi qu'à des infections (abcès) à répétition.

Des gestes simples

Le brossage des dents ou des prothèses, l'utilisation quotidienne de la soie dentaire et des visites régulières chez le dentiste constituent les meilleurs moyens de prévenir ces maladies.

À retenir

Les maladies parodontales sont la première cause de la perte des dents chez les adultes. Près de 75 % des adultes souffriront de problèmes des gencives à divers degrés au cours de leur vie.

Les maladies parodontales et la santé générale

Des études ont établi des liens entre les maladies parodontales et plusieurs problèmes de santé, notamment le diabète, les affections respiratoires et les maladies cardiovasculaires.

De plus, les femmes enceintes atteintes d'une maladie des gencives courent un risque d'une à sept fois plus grand de donner naissance à des bébés prématurés ou de poids insuffisant que les femmes qui ont des gencives saines.

Les symptômes

Il est important de mentionner que les maladies parodontales ne sont que très rarement douloureuses. Il peut souvent se passer des années avant qu'une personne sache qu'elle en est atteinte. En général, les gens consultent parce que leurs dents commencent à bouger, et non parce qu'ils ont mal.

Une gingivite non traitée peut se transformer en parodontite. À cette étape, l'os qui soutient les dents commence à se détériorer. Sans traitement, les dents deviendront plus mobiles et devront être extraites.

Voici les principaux facteurs qui contribuent à l'apparition des maladies parodontales :

  • hygiène dentaire (brossage et utilisation de la soie dentaire) inadéquate
  • conditions de santé qui nuisent au système immunitaire, tels que le diabète non contrôlé, le stress, la grossesse, le SIDA et la leucémie
  • facteurs héréditaires
  • tabagisme
  • prise de certains médicaments

La présence d'un ou de plusieurs de ces facteurs peut accélérer la progression de la maladie.